Chronique : Charisma de Jeanne Ryan

Capture d_écran 2018-06-30 à 11.19.48

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.40.58

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.35.11

Prêt(e) à tout pour devenir populaire ?
Aislyn est d’une timidité maladive : impossible pour elle de prendre la parole en public, et c’est encore pire quand il s’agit de discuter avec un garçon…
Alors quand on lui propose du Charisma, drogue de thérapie génique supposée la guérir, elle n’hésite pas bien longtemps. Du jour au lendemain, la voilà devenue charmante et populaire.
Mais Aislyn n’est pas la seule à avoir subi l’injection, et il s’avère que ce traitement miracle a de terribles effets secondaires…

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.36.34

Comment déterminer la frontière entre faire des modifications génétiques nécessaire et se prendre pour Dieu ?

C’est un peu ce qu’essaie de traiter Jeanne Ryan dans ce roman où on va suivre Aislyn, timide maladive qui va prendre du Charisma pour se sentir mieux dans sa peau. Tout va alors se dérouler pour le mieux pour elle jusqu’à ce que ce gêne fasse machine arrière et commence à tuer ceux qui ont acceptés l’expérience.

C’est là qu’on peut se poser la fameuse question qui provoque des mouvements de foule : pour ou contre la modification génétique ? Et à quel point ? Faudrait-il la cantonner à l’amélioration de la vie pour les personnes atteintes de maladies graves, ou l’étendre au choix plus superficiels comme le caractère d’un enfant, les yeux d’un nourrisson, les prédispositions génétiques (force accrue, intelligence supérieur, charisme supérieur à la moyenne … ?)

Mais qu’est-ce qui ferait alors que nous sommes réellement nous, et pas une version améliorée et non naturelle ? Où est la limite ?

De l’autre côté de la barrière.

Dans ce roman, on ne se retrouve pas à proprement parler avec une victime d’une nouvelle drogue, mais plutôt avec une jeune fille qui, se sentant mal dans sa peau, a accepté l’impensable pour se sentir mieux.

J’ai trouvé ce point de vue intéressant, car tout tient au fait que Aislyn a demandé et accepté cette transformation. On ne lui a pas administré de force. Elle le voulait, elle l’a eu, et elle l’a même appréciée (jusqu’à ce que les effets secondaires soient un peu trop radicaux à son goût).

Jusqu’à la fin, elle espèrera garder les effets du Charisma, car finalement, être un peu plus que soi, ce n’est pas si mal que ça.

Des nuances à apporter cependant.

D’abord sur les personnages. Hormis Evie et Jack que j’ai trouvé réalistes et ayant les pieds sur terre, je n’ai pas vraiment apprécié les protagonistes principaux.

J’ai beau avoir beaucoup aimé le début avec les problèmes de timidité d’Aislyn que j’ai trouvé plutôt bien dépeint (on comprend à quel point c’est handicapant de vivre ainsi et on voit toute sa détresse), je n’ai pas aimé ce personnage. Capricieuse, et, paradoxalement, trop sûre d’elle. J’ai trouvé qu’elle se concentrait sur ce qu’elle ressentait et voulait plutôt sur ce que sa famille ou ses amis pouvaient avoir en tête, et c’est vraiment dommage.

Égoïste sur les bords, elle fait un bon nombre de choix que je ne comprends toujours pas, et devient presque parfois comme la méchante de l’histoire (qui est d’ailleurs une vraie pétasse).

Un tournant inattendu dans toute cette prévisibilité.

C’est dans le premier quart du roman que ça se passe, et j’ai été agréablement surprise. Si je pensais suivre une certaine trame, l’auteure m’a désarçonnée en donnant un tout autre tournant à son récit.

En revanche, hormis ça, j’ai trouvé le reste plutôt prévisible. Que ce soit au niveau de l’histoire en elle même ou des personnages (fins, relations, réactions etc.)

Un roman qui m’a plu mais qui me laisse quand même un petit goût de mouaif.

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.38.05

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.49.30

Publicités

2 réflexions sur “Chronique : Charisma de Jeanne Ryan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s