Erasmus – Septembre 2018 : Mes débuts en Allemagne

Comme vous le savez probablement (et si ce n’est pas le cas, maintenant, vous le saurez), jai quitté notre chère France il y a maintenant 1 semaine pour poser mes valises à Tübingen, une petite ville de 87 500 habitants, située dans le Sud Ouest de l’Allemagne dans la région du Baden-Württemberg.

Je suis donc partie de mon Nord Ouest à moi pour arriver dans le Sud Ouest d’un autre après 900 kilomètres en voiture, 1 plein et demi d’essence, pas mal de péages et 1 frontière.

J’ai donc pensé qu’il serait plutôt cool de vous partager mon expérience au fur et à mesure que je la vis, à commencer par les impressions du début et quelques photos.

dav

Tout d’abord, la vue de ma petite colline. Un point positif comme négatif : c’est beau, mais quand il faut la descendre ou la monter, la magnificence se transforme en réelle torture !

dav

Du coup, j’étais contente d’avoir mes baskets aux pieds, et pas pendues entre les maisons comme vous pouvez le voir ici (photo totalement inutile et peu représentative du pays, mais je l’aimais bien).

hdr

Ça, c’est le Neckars; la rivière qui traverse Tübingen de part en part. Parfois, on peut voir des pirogues, et, tenez vous bien, je crois que par beau temps on peut même faire du pédalo dessus !

hdr

Une des vues la plus connue sur Tübingen. Si vous tapez le nom de la ville en barre de recherche Google, c’est probablement la photo que vous verrez de la ville. Des maisons colorées, de jolies fleurs, et un Neckars calme avec des gens se prélassant autour.

 

Pour ce qui est de mon premier ressenti, j’avoue être un peu perdue de prime à bord. Je ne parle pas aussi bien l’allemand que je le voudrais et les débuts sont un peu difficiles. Mon amoureux me manque, et je me sens vraiment seule. Je fais contre mauvaise fortune bon cœur en me disant que les cours vont commencer dans quelques semaines et qu’occuper les journées me fera le plus grand bien (je vous ferais probablement un petit « Room Tour » la semaine prochaine, si l’envie m’en dit). Et puis, la ville est vraiment jolie, du coup, je prends mon mal en patience (jusqu’au 2 Octobre, date où l’élu de mon cœur vient me rendre visite, et ça, c’est le pied) !

Si vous avez des questions par rapport à Erasmus, la ville de Tübingen ou même des envies d’articles par rapport à ce sujet (ou d’autres), n’hésitez pas à spamer les commentaires, moi je vous laisse, j’ai de la lessive à faire !

 

 

 

Publicités

31 réflexions sur “Erasmus – Septembre 2018 : Mes débuts en Allemagne

  1. Très jolies photos ! Ne t’inquiètes pas, la déprime passagère de l’arrivée est normale (le mot déprime est peut-être un peu fort ahah) tu t’habitueras ensuite ! J’ai toujours été triste une fois que je débarquais ailleurs loin de tout, mais ensuite j’avais du mal à repartir !
    J’espère que les cours se passeront très bien et que tu pourras rencontrer plein de gens cools ! Tu nous diras ça 😀

    J'aime

    1. Franchement sur le coup je me suis dis : mais pourquoi je suis là ? Je parle pas franchement bien Allemand, j’étais très bien dans mon petit chez moi avec mon copain, j’ai tous mes potes qui sont (enfin) revenus dans ma région, mes études à Rennes sont simples : qu’est ce que je fiche là (surtout que y’a beaucoup de choses dont on ne m’avait pas parlé et que j’ai découvert sur place un peu … brutalement on va dire ^^)

      J'aime

    1. Tübingen est très jolie comme ville ! Le seul reproche qu’on pourrait lui faire et qu’elle monte et descend toujours (j’habite en haut de la colline et franchement c’est presque impossible d’aller en cours à pied (alors qu’elle n’est qu’à 2 – 3 km) tellement ça monte et ça descend ^^ Ah et les places de parking sont ultra chères, aucune de gratuite. Je suis venue en voiture pour économiser et je me dis que finalement je vais devoir prendre le bus ^^ Mais hormis ça c’est vraiment chouette (autant la ville que la région baden württemberg 🙂

      J'aime

      1. Je fais LEA (langues étrangères appliquées), et du coup vu que je suis beaucoup moins bonne en allemand et que j’ai rarement l’occasion d’aller dans un pays germanophone (comparé au nombre de fois où je vais dans des pays anglophones) que du coup j’ai décidé d’aller en allemagne (je verrais à la fin si c’est une bonne idée ou non ^^)

        J'aime

    1. J’espère parce qu’en fait ce qui me fait le plus peur c’est de ne pas réussir mon année. Je fais LEA anglais allemand chinois mais autant dire que je suis une bille en allemand (d’où le fait que j’ai voulu venir ici) mais je me demande si au final, c’était une si bonne idée que ça ^^ »

      J'aime

      1. Il est rare de ne pas avoir ton année en Erasmus, surtout s’ils voient que tu t’investis et que tu fais des efforts. Il faut aussi s’adapter. Même si j’ai suivi des cours de droit en anglais, aller dans une université étrangère est totalement différent. J’ai bien mis deux semaines à m’adapter alors que j’avais un niveau C1. N’hésite pas à te faire connaître de tes professeurs.

        Duolingo est une application pas mal pour t’améliorer en langue.

        J'aime

      2. Je suis bien loin du C1 en allemand … ^^ on verra bien de toute façon, je vise pas la lune non plus, même juste la moyenne ça m’ira ^^

        Je suis en train de me faire des listes de vocabulaire longues comme le bras, mais je vais tester 🙂

        J'aime

    1. Ben pour l’instant je suis en résidence universitaire et vu que je suis arrivée assez tôt y’a pas grand monde du coup ça va être la surprise pour voir avec qui je partage les toilettes, la douche et la cuisine eheh
      La ville est bien, le seul point noir c’est qu’elle est en hauteur, du coup, si je veux aller de ma résidence universitaire jusqu’en ville, même si y’a que 3 km, c’est genre comme si je montais en haut de l’arc de triomphe pendant une demie heure non stop xD
      Mais la région est vraiment jolie 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Maiiiis naaan il faut pas être défaitiste comme ça. Tu verras bien comment ça se passe ! Je pense qu’au contraire ça va te faire progresser très vite ! (et que ton niveau est déjà certainement meilleur que ce que tu ne penses)

        J'aime

  2. Ca me rappelle tellement de souvenirs ton article ! Quand j’étais au collège, j’avais fait un échange avec des correspondants Allemand à Metzingen, et nous avions passés une journée à Tübingen, je ne m’en souviens pas très très bien parce que c’était il y a longtemps, mais il faisait très froid et c’était très mignon ! J’espère que cette expérience va bien se passer pour toi, j’adorerais retourner en Allemagne, c’est un pays dans lequel on se sent plutôt bien une fois qu’on trouve quelques repères! Bon courage en tout cas 🙂

    J'aime

    1. Oui, une fois qu’on trouve quelques repères comme tu dis ! Parce qu’au début : outch ça fait mal ! On a qu’une envie : retourner à la maison ^^ Je pense que c’est surtout dû au fait que mon allemand est assez mauvais du coup dès qu’il faut dire ou faire quelque chose qui devrait être simple, je bute je bug et c’est assez déroutant 🙂 En tout cas la ville est très jolie mais trop pentue à mon goût (disons que j’habite en haut de la colline et qu’aller à pied à la fac malgré le fait qu’il n’y ait que 3 km c’est un peu comme monter en haut de l’arc de triomphe pendant 30 minutes non stop ^^)

      Aimé par 1 personne

      1. C’est vrai que je me souviens qu’on avait beaucoup marché et un peu galéré vu le relief de la ville ! Je me doute que les débuts ne doivent pas être facile, mais tu vas vite progresser en allemand et après ça ira beaucoup mieux! 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s