Chronique : Providence de Jamie McGuire

Capture d_écran 2018-09-19 à 11.47.37

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.40.58

https://amzn.to/2QHr0DW

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.35.11

In the old world shadows of Providence, Rhode Island, Nina Grey finds herself the center of a war between Hell and Earth.
Struggling with her father’s recent death, Nina meets Jared Ryel by chance…or so she believes. Although his stunning good looks and mysterious talents are a welcome distraction, it soon becomes clear that Jared knows more about Nina than even her friends at Brown University. When questions outnumber answers, Jared risks everything to keep the woman he was born to save—by sharing the secret he was sworn to protect.
When her father’s former associates begin following her in the dark, Nina learns that her father is not the man she thought he was, but a thief who stole from demons. Searching for the truth behind her father’s death, Nina stumbles upon something she never expected—something Hell wants—and only she holds the key.

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.36.34

Une romance comme Jamie sait nous en écrire !

J. McGuire, c’est un peu mon autrice Go – To quand je veux une romance pas trop clichée (ou juste un peu), avec des personnages attachants, intrigants et bien construits. Que ce soit de la romance pure et dure (comme dans Beautiful Disaster) ou une histoire d’amour un peu plus fantastique comme ici, les lovestories de cette auteure sont toujours au poil.

De l’amour, du désir, de la douceur, bref, que du bon.

Un personnage masculin qui change.

Souvent dans les romances, on peut rencontrer le cliché du mec super distant qui n’en a rien à faire de la fille, jusqu’à ce qu’il se rend compte à quel point, finalement, elle est importante à ses yeux. On rencontre souvent de grands rustres (qui savent tout de même conquérir notre cœur à la fin, mais ils restent des rustres.

Ici, ce n’est pas le cas. Jared est raide dingue de Nina et il ne se prive pas pour le lui faire savoir. Toujours gentil, prévenant, il n’a d’yeux que pour elle.

Ça fait du bien de voir enfin une romance qui ne se base pas sur un je t’aime moi non plus (même si bien sûr, il y a des moments moins roses que d’autres).

Sauf que…

Mon esprit contradictoire et mon éternelle insatisfaction ont justement eu quelques problèmes avec ça. Le gentleman qui veut juste être avec la femme qu’il aime sans être un gros couillon, d’accord, mais le garçon qui passe ses journées (littéralement) à regarder sa compagne, totalement éperdu d’amour, ça devient un peu lourd.

Une intrigue intéressante mais pas folle non plus.

Ce que j’aime tout de même avec Jamie McGuire, c’est qu’elle sait donner sa place à l’histoire en elle même, même si l’amour prédomine toujours.

Ici rien d’original. La trame principale ne casse pas trois pattes à un canard mais elle a le mérite de pimenter un peu le récit. J’ai aimé me plonger dans ces histoires d’anges et de démons. En ce moment je recherche beaucoup d’histoires avec nos amis ailés, donc si vous en connaissez, n’hésitez pas à me le faire savoir !

Quelques petites choses inutiles cependant.

Entre le trio-amoureux qui est balancé juste histoire de et qui n’a pas vraiment lieu d’être, un héro et une héroïne fous l’un de l’autre en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire et des réactions des deux un peu illogiques, il y a parfois des moments où j’ai bien levé les yeux au ciel.

Il n’en est pas moins que Jamie McGuire sait toujours me rendre heureuse et me détendre avec ses livres, et c’est tout bon pour celui-ci !

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.38.05

Capture d_écran 2018-05-28 à 13.49.30

Publicités

7 réflexions sur “Chronique : Providence de Jamie McGuire

      1. Ok je me garde beautiful desaster dans un coin de la tête (que je connaissais déjà sans faire le lien avec l’auteur) mais ça a l’air d’être une saga à rallonge^^’ du coup je suis un peu plus frileuse

        J'aime

      2. Y’a un truc de particulier avec Beautiful Disaster c’est que le 1 & le 2 sont les mêmes romans, sauf que le 1 est sous le point de vue de l’héroine et le 2 du héro, je n’ai lu que les 3 premiers, c’est assez indépendant comme livre en fait 🙂

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s