C'est Jeudi, que lisez-vous ?

C’est Jeudi, que lisez-vous ?

Woh woh woh. Je suis tellement en retard pour cet article. Pour tout vous dire, j’ai carrément failli l’oublier ! Mais il est bel et bien là ! Je vous mets donc ma petite liste, ancienne, actuelle et à venir !

Capture d_écran 2017-08-15 à 15.49.14

Capture d_écran 2017-09-14 à 20.52.08

Capture d_écran 2017-08-15 à 15.48.33

Capture d’écran 2017-09-14 à 20.58.49.png

Capture d_écran 2017-08-15 à 15.49.00

Capture d’écran 2017-09-14 à 21.01.46.png

 

Bon si vous regardez par rapport à la semaine dernière, vous pourrez remarquer que je n’ai pas vraiment respecté le but fixé mais comme vous le savez aussi : on s’en fout parce que le but c’est de lire des livres qu’on se sent de lire sur le moment ! Je vous retrouve demain pour la dernière chronique de la semaine, Samedi pour un TAG & Dimanche, exceptionnellement pour une micro annonce de rentrée pour le blog ! Tchüss !

Publicités
Chronique, Fantastique, Genres, J'ai lu, Maisons d'éditions, Romance, Young Adult

Chronique : Les étoiles de Noss Head de Sophie Jomain

Capture d’écran 2017-09-04 à 17.10.10.png

Capture d_écran 2017-08-11 à 00.02.08

http://amzn.to/2eDqetz

Mon Avis

J’avais déjà lu Felicity Atcock : Les anges mordent aussi de Sophie Jomain, et pour ceux qui avaient lu ma chronique, elle avait été assez assassine.

Hélas, si je l’avais grandement espéré, Les étoiles de Noss Head ne va pas relever le niveau, même si la catastrophe n’est peut-être pas aussi grande qu’avec Felicity Atcock… quoi que ?

Dans ce roman on va suivre Hannah qui va passer ses vacances avec ses parents chez sa grand-mère en Écosse. Elle va alors y rencontrer un beau brun ténébreux : Leith. Au fur et à mesure de le côtoyer, elle se rendra compte que ce jeune homme fait l’objet de pas mal de rumeurs. Vraies ou fausses ? À elle de le découvrir.

Bon, clairement, comme avec Felicity Atcock, le résumé m’avait plutôt bien attiré. De prime à bord c’était plutôt bien parti, même si j’avais encore quelques appréhensions par rapport à la grosse déception de ma première lecture de Sophie Jomain.

Hélas ici les choses n’ont pas été mieux. Et décidément, je n’accroche pas avec l’écriture de Sophie Jomain, encore moins avec sa manière de développer ses histoires.

Tout d’abord, j’ai trouvé que tout arrivait trop vite, comme un cheveux sur la soupe, presque. Les deux protagonistes principaux se connaissent à peine et pourtant ils tombent irrémédiablement sous le charme l’un de l’autre. Qu’on se comprenne bien je n’ai rien contre les coups de foudres, mais là c’était juste trop bateau pour moi.

Les dialogues n’ont ni queue ni tête et rien ne semble naturel. Autant dans la manière de parler des personnages que dans les sujets abordés lors des discussions.

Les histoires qui sont censés nous émouvoir passent totalement à la trappe et m’en touchent une sans faire bouger l’autre (charme, quand tu nous tiens).

Ensuite, j’ai vraiment trouvé que l’auteure nous prenait un peu pour des couillons, pour rester poli.

Elle tente de nous faire des révélations énormes, qu’on voit en fait venir depuis le début du premier chapitre, presque.

De plus, malgré toutes les descriptions possibles et inimaginables sur la beauté de Leithje n’ai pas réussi un seul instant à le trouver attirant. Pourtant Dieu seul sait à quel point j’aime les beaux ténébreux aux yeux verts dans les romans, mais là franchement non ça n’est pas passé. Pas du tout.

Pour continuer dans les personnages, je trouve qu’Hannah est une blague à elle toute seule. Naïve au possible à deux doigts même d’être juste bête comme ses pieds, elle est tellement prévisible que s’en est énervant. J’avais envie de la gifler à presque toutes les pages du livre, et durant plus de 300 pages, c’est long.

Petite mention spéciale aussi par rapport aux innombrables fautes dans le roman, chose que j’avais déjà cité lors de Felicity Atcock.

Bref une déception amère pour un livre qui, je trouvais, avait un titre magnifiquement poétique et un résumé prometteur. Un récit décousu, du cliché à en vomir,  je ne lirais donc sûrement plus de Sophie Jomain et suis bien contente de ne pas avoir eu à acheté ce livre.

Ma Note

0

C'est Jeudi, que lisez-vous ?

C’est Jeudi, que lisez-vous ?

Hello les copains ! Comment allez-vous aujourd’hui ? Personnellement tout va bien & je poste pour vous en avant-première mon fameux article du « C’est Jeudi, que lisez-vous » ?

On commence donc sans plus tarder !

Capture d_écran 2017-08-15 à 15.49.14

Capture d_écran 2017-09-07 à 15.18.22

Capture d_écran 2017-08-15 à 15.48.33

Capture d_écran 2017-09-07 à 15.20.06

Capture d_écran 2017-08-15 à 15.49.00

Capture d_écran 2017-09-07 à 15.23.56

 

 

Voili voilou ! Les lectures se sont plutôt bien passées la semaine dernière. Du bon et du moins bon, mais en somme un rythme plutôt effréné. Pour cette semaine comme vous pouvez le voir je suis aussi plus ambitieuse ! Je viens de me replonger dans la trilogie de Teri Terry et j’aime tellement que j’ai décidé de me l’enfiler en une semaine ! Je lis en parallèle Legend de Marie Lu et pour l’instant, j’adore.

Je vous retrouve demain pour une nouvelle chronique et Jeudi prochain pour un autre C’est Jeudi, que lisez vous ?

Bayard, C'est Jeudi, que lisez-vous ?, Chronique, Collections R, Contemporain, Dystopie, Fantastique, Hugo Roman, J'ai lu, Le masque, MSK, Pocket, Robert Laffont, Romance, Science Fiction, Thriller, Young Adult

C’est Jeudi, que lisez-vous ?

Hello mes chers compatriotes ! Aujourd’hui comme tous les Jeudis, petite mise à jour dans mes lectures avec le très original « C’est Jeudi, que lisez-vous? » !

Petit récapitulatif pour les mauvais élèves qui n’auraient pas suivi le cours *oui, je te vois, toi, au fond là bas qui te cache derrière ton livre !* mais en gros le C’est Jeudi, que lisez-vous reprend exactement le C’est Lundi, que lisez-vous à un jour prêt qui consiste à parler de ses lectures passées, en cours et à venir !

Capture d_écran 2017-08-15 à 15.49.14

Capture d’écran 2017-08-31 à 16.00.42.png

 

Capture d_écran 2017-08-15 à 15.48.33

Capture d_écran 2017-08-31 à 15.59.51

 

 

Capture d_écran 2017-08-15 à 15.49.00

Capture d’écran 2017-08-31 à 16.07.47.png

 

Voilà voilà ! Très satisfaite de mes lectures de la semaine passée et de la semaine en cours, et qu’une hâte, commencer la nouvelle semaine ! Hâte de vous retrouver demain pour une nouvelle chronique, Tchüss !

Chronique, Fantastique, Genres, Maisons d'éditions

Chronique : Les anges mordent aussi de Sophie Jomain

Capture d_écran 2017-08-11 à 13.03.21

Capture d_écran 2017-08-11 à 00.02.08

http://amzn.to/2vWIfcp

Résumé

« J’ai vraiment pas de bol, il aura suffit d’une morsure, d’une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu’il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de s’enterrer dans mon jardin, sera mon héros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d’avant, tranquille et… ennuyeuse à mourir. » Sauf qu’en voulant éloigner les ennuis, il arrive qu’on en attire d’autres… à plumes.

Mon Avis

Bon. Depuis le temps que je voulais lire ce roman, je peux dire que je suis amèrement déçue. Tout d’abord, je tiens à citer quelque chose qui m’a énormément énervé : les fautes. Que ça soit de grammaire, d’orthographe ou de syntaxe il y en avait à la pelle et je trouve ça inadmissible pour un livre publié.

Je ne suis pas parfaite et j’en fais, comme tout le monde, mais pour moi un livre qu’on achète ne doit contenir aucune faute, et encore moins des aussi visibles (des mots en moins, en trop, des « é » à la place des « er » et j’en passe).

Donc comme vous vous en doutez, lecture plus que désagréable, rien que de ce point de vu là.

Ensuite, je n’ai pas compris pourquoi tout le monde en avait parlé comme un truc super drôle & génial. Certes, l’héroïne principale, Felicity est marrante, elle a des expressions bien à elle mais ça s’arrête là.

J’ai trouvé que l’auteure essayait toujours de placer des allusions (même plus que ça parfois) au sexe, et si c’était jamais trop cru, ça devenait vraiment lourd au bout d’un moment, comme si tout était prétexte à ça & que le livre ne tournait qu’autour de la tension sexuelle entre les personnages et… c’est tout à fait ça.

Il n’y a pas réellement d’histoire ou alors elle est très peu développée dans ce tome 1 et on ne le prend pas du tout au sérieux.

Il n’y a pas de fond, à peine une forme et je regrette d’avoir dépensé mon argent pour acheter ce livre.

Je ne lirais pas la suite, c’est certain.

Je suis déçue de ne pas avoir aimé car je voulais une lecture qui me détende et pas prise de tête, et ça a été tout le contraire pour moi.

Si vous avez aimé n’hésitez pas à me le dire, votre avis m’intéresse.

Ma Note

2