L’Arrache – Mots de Judith Bouilloc (#PLIB2020)

Titre : L’Arrache – Mots

Auteur : Judith Bouilloc

Éditions : Hachette

Tome : 1

Pages : 295 pages

Type : Fantasy

Prix : 15,90€

#ISBN9782016270080

output-onlinepngtools(1)

https://amzn.to/383joUr

output-onlinepngtools(2)

La jeune Iliade a un don merveilleux : le pouvoir de donner vie aux mots et aux histoires. Ce don fait d’elle la bibliothécaire la plus célèbre de tout le royaume d’Esmérie.
Le matin où elle reçoit une demande en mariage presque anonyme, elle n’est sûre que d’une chose : son prétendant est un membre de la famille royale !
Bien décidée à comprendre qui s’intéresse à elle et surtout, pourquoi cette personne lui propose un contrat de mariage si avantageux, Iliade se rend dans la capitale. Là-bas, elle découvre les fastes de la cour… et la froideur de son fiancé. Pourtant, elle finit par s’attacher et à lui et se retrouve, bien malgré elle, propulsée au cœur d’intrigues et de complots auxquels rien ne la préparait.

output-onlinepngtools(3)

Quand trop de ressemblance tue la ressemblance.

J’étais de ceux qui souhaitaient lire l’Arrache – Mots pour sa ressemblance frappante avec la Passe – Miroir. Hélas, ce qui m’avait motivé au départ à me plonger dans ce livre a été un des points négatifs de ma lecture.

Parce que c’était trop.

Du titre aux mots composés aux différents pouvoirs évoqués dans le livre (je ne peux pas tous vous les dire pour ne pas vous spoiler), au physique de la personnages principale à l’intrigue même du roman, tout ressemble beaucoup trop à la Passe – Miroir. Au fil de la lecture, ça en devenait gênant.

Comme le dit si bien mille et une lectures dans son article, on dirait plus une parodie de la Passe – Miroir qu’autre chose.

Un gros manque d’approfondissement.

J’étais plutôt contente en commençant le roman, j’en attendais plein de choses, peut-être trop.

C’est un fait, ce roman est court : moins de 300 pages, et c’est un souci. Un souci parce que clairement, tout ce qui est évoqué l’est fait en superficialité. De l’univers aux personnages, des relations entre les protagonistes aux intrigues, tout est trop rapide, peu éclairé et crédible.

Il y avait du potentiel mais l’autrice est restée beaucoup trop en surface pour qu’il soit apprécié. Tout est effleuré.

Du cliché à en vomir.

Je ne suis pas contre quelques petits stéréotypes par là, j’aime d’ailleurs bien les romances un peu gnangnans, pleines de bons sentiments, mais encore une fois, trop c’est trop.

Que ce soit par rapport aux personnages qui ont un passé vu et revu ou au niveau de l’intrigue qui a mêlé tous les scénarios connus – surtout en terme de drama, on était quand même pas mal sur la fin.

Je n’ai pas été surprise une seule fois, hormis peut-être par cette dose de non-originalité justement, qui m’a fait lever les yeux au ciel plus d’une fois.

À noter aussi que pour moi il y a beaucoup trop de références qui gâchent la lecture plus qu’elles ne l’animent. J’ai d’ailleurs la plus grand des difficultés à classer ce roman car on n’a aucune information d’où et de quand on se trouve. L’univers fait penser à de la Fantasy, mais le fait qu’il y ait des références à des auteurs bien connus ramèneraient ce livre à du fantastique ? Je suis un peu perdue.

Y’a-t-il du positif ?

Franchement, je n’en ai pas vraiment trouvé. Hormis la couverture qui est magnifique et le fait que l’écriture de Judith Bouilloc n’est pas mauvaise en tant que telle, elle est même plutôt bonne.

J’aurais peut-être plus apprécié si je n’avais pas lu la Passe – Miroir, un point négatif aurait déjà été enlevé car je n’aurais pas fait le parallèle entre les 2 romans.

Je ne peux pas dire non plus que j’ai détesté puisque j’ai fini (très en diagonal, mais je suis tout de même allée au bout. Ce que je regrette le plus je pense, ce sont tous les raccourcis effectués car clairement, ce roman a du potentiel, mais j’ai plus eu l’impression de lire un premier jet que de me retrouver devant un ouvrage fini.

output-onlinepngtools(4)

2

 

 

2 commentaires sur “L’Arrache – Mots de Judith Bouilloc (#PLIB2020)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s